Les bienfaits des rapports sexuels

by

Nombreuses sont les études médicales qui affirment que les rapports sexuels ont un effet bénéfique sur notre santé. En voici quelques exemples

Une vie sexuelle heureuse rajeunit et booste nos anticorps

Une vie sexuelle heureuseLes préliminaires constituent une étape très importante dans le rapport sexuel. En effet, les caresses sur tout le corps agissent comme un léger massage qui détend les muscles, évacue les tensions dues au stress et apaise les traits. On l’a tous sûrement remarqué, qu’après un rapport sexuel, on dort mieux car on est plus détendu, ceci étant dû à la libération des endorphines, source d’un sentiment de bien-être. D’autre part, d’après les études faites par des spécialistes, faire l’amour une à deux fois semaine aura une incidence sur l’augmentation du taux d’immunoglobuline A, renforçant ainsi nos anticorps. Libérée en grande quantité pendant l’orgasme de la femme, l’ocytocine permettrait de réduire le risque du cancer du sein.

Les autres bienfaits notables des rapports sexuels

rapport sexuel anti-stressOn brûle des calories pendant l’acte sexuel, à raison de 96 cal pendant 20 minutes. Alors, faites le calcul, mais n’exagérez tout de même pas, sous prétexte que devez maigrir coûte que coûte ! la tolérance à la douleur a été remarquée chez la femme pendant la stimulation vaginale de la femme ainsi que pendant la masturbation. Et il a été également établi que certaines douleurs chroniques comme les maux de tête peuvent être soulagés par une relation sexuelle, grâce aux endorphines secrétées. Pendant le rapport sexuel, on respire plus profondément et lentement, ce qui entraîne une meilleure oxygénation du sang, par conséquent une meilleure irrigation de tous les organes, entraînant une bonne libération des toxines de l’organisme. Le stress étant évacué par le bien-être procuré par l’orgasme, les tensions artérielles se régularisent et reviennent à la normale. Et si avoir des rapports sexuels de façon régulière maintien en bonne santé, il ne faut pas s’en priver, mais il faut aussi veiller à se protéger.

You may also like

Leave a Comment

Your email address will not be published.